Ma Photo

Twitter Updates

    follow me on Twitter

    A propos

    • Les technologies favorisent l'apparition de nouveaux usages sociaux et modifient le comportement des consommateurs. L'économie collaborative se développe. Le crowdfunding et le financement participatif connaissent un formidable essor dans une société éreintée par la finance traditionnelle. Ce blog est un lieu d'échange autour de ces évolutions.

    ---

    « Les banques dans Second Life (1) | Accueil | Les banques dans Second Life (2) »

    12 mars 2007

    TrackBack

    URL TrackBack de cette note:
    http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451ede769e200d834ecb87253ef

    Voici les sites qui parlent de Si j'étais banquier... :

    Commentaires

    juliette

    Bonsoir,
    Depuis la FRANCE comment faire pour obtenir un prêt sur BOOBER ZOPA OU TOUT AUTRE PLATEFORME ETRANGERE.
    MERCI de vos réponses

    serge mousson

    journaliste à M6 je cherche à joindre Mr Capelli
    serge mousson
    tel 01419273**

    jojo

    Je dispose d'un petit capital.
    Je souhaite creer une petite societe de credit.
    Ou s'adresser pour connaitre les démarches pour cette création afin de rester dans les lois Francaises ?
    merci

    Géraldine

    Bonjour,depuis la france comment faire pour obtenir un pret sur boober car tout est en hollandais?peut-on le traduire?

    Anton

    Bonjour,
    Je n'qi pqs tres bien compris pourquoi faire une tontine et pourquoi on ne peut pas faire en France des sites tels que prosper.com ou autres. Serait-il possible de m'eclairer s'il vous plait ?

    Jean-Christophe

    @Wiseclerk : bien sur, il y a en même beaucoup d'autres à travers le monde ! Le BarCampBank tient à jour une page canonique exhaustive : http://tinyurl.com/2zfmre

    Wiseclerk

    Bon jour,

    il y a quelque autre business dans les pays
    Allemange: Smava
    Canada: Communitylend
    Ireland: Ireloans
    Etats-Unis: Lending-Club

    Jean-Christophe

    @AnneCap : merci pour vos encouragements.

    @Xate et Nicolas : vous avez tous deux raison. Pourtant, rien ne t'empêche, Nicolas de prêter à Xate ! L'administration fiscale a tout prévu et tient à ta disposition l'imprimé n°2062 http://www2.finances.gouv.fr/formulaires/DGI/2003/2062/ pour que tu lui signale l'existence de ce prêt. S'il y a des intérêts à déclarer, utilise l'imprimé n°2561.

    De même, rien n'interdit à des grands-parents de prêter à leur petit-fils (les intérêts sont même déductibles fiscalement : http://tinyurl.com/2ajfkm ).

    Nicolas Clairembault

    bonjour Jean Christophe,

    Ta note est très intéressante. Je m'intéresse aussi à ce sujet et effectivement cela semble difficile à mettre en place en France.

    L'idée de la tontine comme alternative aux contraintes juridique est séduisante, mais je ne comprends pas bien en quoi cela serait autorisé ? Le code monétaire et financier stipule en effet qu' "il est interdit à toute personne autre qu'un établissement de crédit d'effectuer des opérations de banque à titre habituel". Avec le système de la tontine, nous sommes donc bien dans du prêt de particulier à particulier, non ?

    Peux-tu m'éclairer sur ce point ?

    Merci d'avance,

    Nicolas

    Xate

    En France, il me semble que ce n'est pour l'instant pas possible. Une sombre histoire de monopole sur les opérations de crédits imposé par le code monétaire et financier.

    AnneCap

    Excellente idée à creuser !

    Jean-Christophe

    @Pem & Nicolas : it's a long way to the top if you wanna rock'n roll :)

    @Wangxiang Tuxing : merci pour l'info ! J'ajoute Zecco à la liste Finance 2.0 du BarCampBank :
    http://www.wikiservice.at/fractal/wikidev.cgi?EN/BarCampBank/BankAndFinanceWatch

    Wangxiang Tuxing

    Dans la lignée des modèles Web 2.0, à regarder aussi Zecco.com pour les opérations de bourse.

    Nicolas

    En france c'est la tontine qui va tout rafler, et n'oublie pas que je suis partant.

    Pem

    JC's Tontine, Non ?
    Je te verrais bien te lancer sur ce business en France...

    L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

    -

    --

    English translation

    Droits